Accueil » Acte Officiel de la CEDEAO : Reconnaissance du Coup d’État au Niger

Acte Officiel de la CEDEAO : Reconnaissance du Coup d’État au Niger

par Aicha
Acte Officiel de la CEDEAO

La CEDEAO officialise le renversement du président Mohamed Bazoum au Niger, quatre mois et demi après le coup d’État militaire survenu le 26 juillet. Dans un communiqué publié quatre jours après le sommet des chefs d’État de la CEDEAO à Abuja le dimanche 10 décembre, l’organisation régionale fournit des « clarifications » en réponse aux critiques du CNSP nigérien, avec lequel elle cherche à entamer des discussions.

Reconnaissance du Coup d’État : Communication de la CEDEAO

La commission de la CEDEAO affirme dans son communiqué que « le sommet du 10 décembre a reconnu que le gouvernement de Mohamed Bazoum avait été effectivement renversé par un coup d’État militaire. »

Selon l’organisation régionale, jusqu’au 10 décembre dernier, la conférence des chefs d’État et de gouvernement considérait Mohamed Bazoum, qui n’a toujours pas démissionné, comme le président du Niger. Par conséquent, les membres de son gouvernement pouvaient représenter le pays lors des réunions statutaires.

Suspension du Niger : Mesure de la CEDEAO jusqu’au Rétablissement Constitutionnel

Désormais, le coup d’État est officiellement reconnu, et le Niger est suspendu des organes de décision de la CEDEAO jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Normalisation des Relations : La CEDEAO en Discussion avec le CNSP

En réponse aux critiques du CNSP, la CEDEAO semble vouloir normaliser ses relations avec le Niger. Elle a formé un comité pour engager des discussions avec le CNSP. Une délégation de médiation a été envoyée à Niamey ce jeudi pour rencontrer le Premier ministre nigérien, Lamine Zéine Mahamane.

Durée de la Transition : Avancées dans les Discussions

La durée de la transition au Niger a été au cœur des discussions entre la délégation de la CEDEAO et les autorités nigériennes. Bien que rien ne soit officiel pour le moment, la junte nigérienne, initialement en faveur d’une transition de moins de trois ans, semble ouverte à une période plus courte. Les médiateurs de la CEDEAO vont rendre compte de leur visite au président en exercice de l’institution régionale, le Nigérian Bola Tinubu.

Sort du Président Bazoum : Évolution dans les Positions

Le sort du président Mohamed Bazoum est également une préoccupation pour la CEDEAO. Les lignes bougent, et en janvier prochain, le Niger devrait présenter un chronogramme clair et les actions prévues pour mettre fin à la transition, comme demandé lors du dernier sommet à Abuja.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.