Accueil » Appel à l’Aide pour les Étudiants Sénégalais en Russie

Appel à l’Aide pour les Étudiants Sénégalais en Russie

par Aicha
étudiants sénégalais

L’Union Générale des Étudiants Sénégalais en Fédération de la Russie (UGES-Russie) lance un appel à l’opinion nationale et internationale sur la situation critique des étudiants sénégalais en Russie, notamment les retards de paiement des bourses.

Retards de Paiement et Appel aux Autorités

Dans un communiqué adressé à PressAfrik, l’UGE-Russie déclare que bien que la bourse aurait dû être versée à partir du 1er octobre 2023, aucune perspective positive n’est en vue. En août 2023, une réunion a eu lieu avec le Directeur Général du Service de Gestion des Étudiants Sénégalais à L’Étranger (SGEE), M. Emile Bakhoum, pour envisager des solutions afin d’éviter un nouveau retard, un problème persistant ces deux dernières années. Les autorités de l’ambassade du Sénégal en Fédération de Russie ont également été informées de la situation.

Silence et Conséquences pour les Étudiants

Les étudiants sénégalais en Russie déplorent un silence prolongé, témoignant d’une absence d’amélioration de leur situation. Des problèmes financiers les accablent, avec des retards de paiement des frais de visites médicales, des risques d’expulsion de leurs logements, et même des difficultés pour se procurer de la nourriture. Certains abandonnent leurs études pour travailler.

Fuite vers l’Europe de l’Est et Sentiment d’Abandon

Face à cette crise, plusieurs étudiants ont choisi de quitter clandestinement la Russie pour rejoindre d’autres pays d’Europe de l’Est. Ils expriment un sentiment d’abandon de la part du gouvernement sénégalais, malgré une sélection académique rigoureuse.

Revendications de l’UGE-Russie et Exigences des Étudiants

L’UGE-Russie réclame urgemment le versement intégral des bourses pour l’année, compte tenu de la situation particulière du pays avec l’Ukraine. Les étudiants demandent que les bourses soient distribuées par l’intermédiaire de l’ambassade, même si cela signifie contourner la France (la SGEE) en raison des sanctions économiques. En outre, ils exigent une solution durable à cette situation préoccupante, accompagnée d’une augmentation du nombre de boursiers chaque année : une trentaine en 2022-2023, une soixante-dizaine en 2023-2024 et une centaine prévue pour l’année suivante, 2024-2025.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.