Accueil » Bateaux-Taxis : Ce projet de Me Abdoulaye Wade que Bassirou Diomaye Faye veut rétablir

Bateaux-Taxis : Ce projet de Me Abdoulaye Wade que Bassirou Diomaye Faye veut rétablir

par Cheikh
diomaye et wade-soleil.sn

Le 3 avril marquera l’investiture de Bassirou Diomaye Faye en tant que nouveau président de la République du Sénégal. Avec son arrivée au pouvoir, de nombreux Sénégalais sont curieux de découvrir les projets qu’il souhaite entreprendre. Parmi eux, un projet attire particulièrement l’attention : la réactivation des bateaux-taxis, une initiative lancée par l’ancien président Me Abdoulaye Wade mais qui n’a jamais vu le jour.

Une ancienne idée ravivée

Bassirou Diomaye Faye a fait savoir dans son programme qu’il envisageait de relancer le projet des bateaux-taxis. Cependant, les détails concernant cette relance restent encore flous. Cette initiative, pourtant annoncée avec enthousiasme par Me Abdoulaye Wade, s’est soldée par un échec cuisant, absorbant des fonds considérables sans parvenir à se concrétiser.

Le fantôme d’un projet passé

En 2019, une enquête du journal Le Quotidien avait révélé que le projet initial de Me Abdoulaye Wade avait déjà absorbé près de 2,8 milliards de francs CFA, sans même avoir démarré. Malgré l’achat de plusieurs bateaux-taxis, ces derniers n’ont jamais été mis en service et se trouvent aujourd’hui dispersés le long des côtes sénégalaises.

L’objectif originel

À l’origine, ce projet visait à atténuer les embouteillages dans la capitale sénégalaise en proposant des trajets maritimes entre Dakar-Rufisque et Saly-Rufisque. L’idée était de permettre aux travailleurs de rejoindre la capitale par la mer, mais ces ambitions n’ont jamais été concrétisées. Le président Macky Sall a finalement opté pour d’autres solutions, comme le Train Express Régional (TER).

Défis et interrogations

Face à la congestion croissante de Dakar, où se concentrent la plupart des emplois, le nouveau président Faye envisage de relancer les bateaux-taxis. Cependant, certains se demandent si ce projet ne sera pas trop ambitieux. Jeune Afrique souligne que le chantier pourrait s’avérer titanesque, rappelant que le TER, pourtant moins complexe, a nécessité cinq années de travaux et un investissement colossal.

Vers une explication plus détaillée

Dans les prochains échanges avec la presse et la population sénégalaise, Bassirou Diomaye Faye devra certainement fournir plus de détails sur ce projet afin de répondre aux interrogations légitimes et de clarifier ses intentions.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.