Accueil » Célébration de la journée internationale de l’éducation le 24 janvier 2024 : regards sur l’éducation inclusive au Sénégal

Célébration de la journée internationale de l’éducation le 24 janvier 2024 : regards sur l’éducation inclusive au Sénégal

par Cheikh
éducation inclusive au Sénégal-soleil.sn

Le 24 janvier 2024 marque la célébration de la Journée Internationale de l’Éducation, mettant en avant le thème « Apprendre pour une paix durable » lors de sa 6ème édition. Seneweb profite de cette occasion pour dresser un constat sur la situation de l’éducation inclusive au Sénégal, en particulier dans la capitale Dakar, où les enfants en situation de handicap rencontrent des difficultés à intégrer le système éducatif. Un reportage révèle des histoires poignantes, dont celle de Fatou Thiaw et de sa fille Rokhaya.

Le Combat de Fatou Thiaw pour l’éducation de sa fille handicapée

Fatou Thiaw, mère célibataire, fait face à un défi de taille : élever sa fille née avec un handicap moteur. Malgré plusieurs tentatives pour inscrire la petite Rokhaya dans des écoles spécialisées, le processus reste sans suite. La mère se retrouve contrainte de rester à la maison pour s’occuper de sa fille, entravant ainsi ses opportunités professionnelles. Des volontaires ont proposé de couvrir les frais de scolarité, mais la recherche d’une école adaptée demeure un obstacle insurmontable, laissant Fatou Thiaw dans une situation difficile.

Les enfants handicapés au Sénégal : entre rejet et stigmatisation

Au sein du quartier Alassane Moussa Dia makatal mou Karam de Fass Mbao, le reportage souligne les défis auxquels sont confrontées des familles, telles que celle de Rokhaya. La grand-mère de l’enfant, Fatou Boye, en tant que relais communautaire, témoigne des efforts déployés pour intégrer sa petite-fille dans le système éducatif. Pourtant, la stigmatisation persiste, comme en témoigne le lancement du concept « Bonne année, bonne santé pour les enfants handicapés âgés de 3 à 12 ans », où des parents expriment leur désarroi face à l’injustice sociale dont sont victimes leurs enfants handicapés.

Les défis de l’éducation inclusive au Sénégal

Malgré la loi stipulant l’obligation de la scolarité pour tous les enfants de 6 à 16 ans, des témoignages révèlent que des enfants handicapés sont encore « rejetés des écoles ». Ndeye Coumba Thiaw, institutrice et présidente de l’association des handicapés de Yoff, souligne que bien que le ministère de l’Éducation ait préconisé l’intégration des enfants handicapés dans les établissements publics, les obstacles persistents incluent le manque d’adaptation des écoles, la formation insuffisante des enseignants, et l’inadéquation des infrastructures. Selon un recensement, plus de 4000 enfants handicapés restent non-inscrits dans les zones d’intervention du projet « Favoriser l’inclusion et la réussite à l’école ». Les barrières et préjugés pour la scolarisation massive des enfants handicapés demeurent un défi important au Sénégal.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.