Accueil » Clash Politique à Cotonou : Les Impasses et Concessions lors de la Rencontre au Palais

Clash Politique à Cotonou : Les Impasses et Concessions lors de la Rencontre au Palais

par Aicha
bénin soleil.sn

Hier, le 27 novembre, au Palais de la Marina à Cotonou, le président Patrice Talon a accueilli une délégation du parti d’opposition Les Démocrates, dirigée par Boni Yayi.

Discussion franche : Échanges sur la liste électorale et la libération des prisonniers politiques

Après une réunion privée avec son prédécesseur, Patrice Talon a élargi la conversation aux autres membres de la délégation. Les sujets abordés ont porté sur l’état de la liste électorale et la libération des prisonniers politiques. Boni Yayi, désormais chef de l’opposition béninoise, a insisté sur l’importance d’auditer la liste électorale avant les élections de 2026.

Anomalies reconnues : Patrice Talon autorise l’audit de la liste électorale

Le président béninois a admis que des anomalies existaient dans le fichier électoral et a consenti à son audit. Cependant, en ce qui concerne la libération des prisonniers politiques, aucune concession n’a été faite. Patrice Talon a déclaré qu’il ne prévoyait pas de gracier Reckya Madougou, une célèbre opposante condamnée à 20 ans de prison pour terrorisme en 2021.

Refus de clémence : Patrice Talon maintient sa position ferme

L’intransigeance de Patrice Talon a déçu les responsables du parti Les Démocrates. Malgré cela, ils persistent dans leur engagement. Eric Houndété, premier vice-président du parti, a souligné la nécessité de trouver une solution collective, déclarant : « L’exclusion a été la cause de tout ce que nous vivons aujourd’hui, donc c’est ensemble que nous devons trouver une solution. »

Éclair de clémence : Un regard favorable aux étudiants emprisonnés

Bien que le président béninois refuse catégoriquement de gracier les prisonniers politiques, il montre une certaine clémence envers les 82 étudiants emprisonnés lors de la crise post-électorale de 2021. Selon Eric Houndété, Patrice Talon a donné des instructions au ministre de la justice Yvon Détchénou pour accélérer le traitement de leurs dossiers et assurer leur libération rapide.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.