Accueil » Dépenses Colossales pour la Campagne Électorale : Un Impératif Financier pour les Candidats

Dépenses Colossales pour la Campagne Électorale : Un Impératif Financier pour les Candidats

par Aicha
Dépenses Colossales pour la Campagne Électorale soleil.sn

En vue des élections présidentielles, les candidats devront mobiliser des ressources financières considérables pour couvrir leurs déplacements à travers le Sénégal et la Diaspora afin de rencontrer les électeurs. Une étude effectuée par un cabinet spécialisé pour le compte d’El Hadji Ibrahima Mbow, leader de l’Union citoyenne/Bunt Bi, estime que chaque candidat devra débourser au moins 2 milliards 150 millions de francs CFA.

Période de Campagne : Septembre 2023 à Mars 2024

Selon les informations issues du document consulté par la presse, le budget couvre la période de septembre 2023 à mars 2024, englobant la pré-campagne jusqu’à un potentiel deuxième tour. Les dépenses prévues concernent divers aspects de la campagne, tels que les meetings, les caravanes, les conférences de presse, les visites de proximité, la location d’espaces et de matériel pour les événements, ainsi que la sécurité.

Répartition des Fonds pour Divers Événements de Campagne

Les 2 milliards 150 millions de francs CFA seront alloués à la tenue de 100 meetings, 50 caravanes, 20 conférences de presse, des visites de proximité, ainsi qu’à la location des lieux et du matériel d’événements, et à la sécurité, entre autres postes. Ces coûts varient de 15,11 millions à 700 millions de francs CFA, selon les détails fournis par la même source.

Contestations du Montant Prévu

Mamour Cissé, ancien directeur de cabinet du Président Abdoulaye Wade, remet en question le montant avancé par le cabinet. Il estime que 2 milliards pour une campagne sont dérisoires et affirme que, compte tenu du contexte sénégalais, un budget de 5 à 6 milliards est nécessaire pour mener une campagne efficace. Il souligne également que la dernière semaine avant le scrutin est la plus coûteuse, nécessitant une allocation totale des ressources pour mobiliser les électeurs, en particulier ceux résidant à Dakar mais votant à l’intérieur du pays. Selon lui, négliger ces dépenses compromettrait la réussite de la campagne.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.