Accueil » Dr Cheikh Tidiane Dièye démonte les arguments d’Amadou BA pour invalider sa candidature

Dr Cheikh Tidiane Dièye démonte les arguments d’Amadou BA pour invalider sa candidature

par Sophie
Cheikh Tidiane Dièye - soleil.sn

Lors d’une récente conférence de presse tenue ce jeudi, Cheikh Tidiane Dièye, candidat à une élection, a répondu aux allégations d’Amadou Ba, candidat de Benno Bokk Yaakar, qui a introduit une contestation juridique à son encontre auprès du Conseil constitutionnel.

Amadou Ba a soumis diverses « preuves » pour étayer sa requête, mais Dièye considère cette démarche comme superficielle et peu rigoureuse. Parmi les accusations, on reproche à Dièye d’avoir été membre d’un parti politique désormais dissout, le Pastef. Cependant, Dièye réfute cette allégation, affirmant qu’il n’a jamais adhéré à aucun parti politique, et ce, par choix personnel et conviction.

Amadou Ba a inclus une photo et une vidéo pour tenter de prouver l’appartenance de Dièye au Pastef. Selon Dièye, la photo le montre aux côtés d’Ousmane Sonko et date de 2019, période durant laquelle il était le directeur de campagne de ce dernier.

C’est une photo m’affichant à côté d’Ousmane Sonko. Elle date de 2019 lors de l’élection présidentielle alors que j’étais son directeur de campagne, sur sa proposition. J’assume tout ce compagnonnage, de cette alliance, mais en aucun cas nos entités se sont physionnées. Moi, je dirige un mouvement politique « Avenir sénégal Bi nu Bëgg, Sonko dirige un parti politique légalement constitué… Il a aussi joint une vidéo où j’étais à Bordeaux dans une rencontre des militants de Pastef où j’avais dit que Pastef et Avenir Sénégal Bi nu Bëgg sont indissociables. Mais, pour qui sait parler le Français, ça signifie en réalité qu’il y a déjà deux entités distinctes… ,

déclare Dièye.

Dièye déplore également les tentatives de faire un parallèle entre les couleurs de son mouvement et celles du Pastef. En outre, il aborde une autre accusation selon laquelle il dirigerait un parti politique officiellement enregistré.

«Amadou Ba a aussi dit que j’ai un parti qui s’appelle Avenir Sénégal. Or, je n’ai pas de parti, j’ai un mouvement, qui n’a même pas de récépissé. Nous avons créé Avenir (alliance – valeur – nation – indépendance – République) Sénégal Binu Bëgg. Nous n’avons jamais mis les pieds au ministère de l’Intérieur pour le transformer en parti politique,

clarifie-t-il.

Dièye conclut en réfutant l’accusation de présider le Conseil départemental de Ziguinchor et souligne que l’entité politique qui l’a désigné comme candidat n’est pas une coalition de partis politiques mais plutôt un regroupement de personnalités indépendantes.

C’est faux. Le PCD se nomme Georges Massaly et je ne suis pas investi par une coalition de parti politique. Je suis un candidat investi par une entité regroupant des personnalités indépendantes,

informe-t-il.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.