Accueil » La Fédération Camerounaise de Football en conflit : un appel à l’ordre pour les joueurs

La Fédération Camerounaise de Football en conflit : un appel à l’ordre pour les joueurs

par Cheikh

En pleine tension entre Samuel Eto’o, président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), et Marc Brys, le sélectionneur de l’équipe nationale, la fédération a adressé une lettre officielle aux joueurs, les avertissant de possibles sanctions s’ils ne soutiennent pas la fédération.

Après une CAN décevante en début d’année, l’équipe du Cameroun s’est bien reprise samedi dernier lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2026. En battant le Cap-Vert 4 à 1, les Lions indomptables ont repris la première place de leur groupe. Ce succès a eu lieu malgré les tensions internes entre Samuel Eto’o et Marc Brys.

Un peu moins de deux semaines après leur altercation houleuse, sur fond de désaccords entre la Fecafoot et le ministère des Sports qui a nommé Marc Brys, le conflit reste non résolu. La fédération avait menacé de ne pas inscrire les membres du staff du technicien belge, ce qui aurait empêché les adjoints d’être sur le banc de touche contre le Cap-Vert. Maintenant, la Fecafoot a envoyé une nouvelle lettre aux joueurs, selon le média local Camfoot, les rappelant à l’ordre.

« Vous devez rester totalement à la disposition de la Fecafoot »

La Fecafoot a souligné qu’elle est le seul intermédiaire valide pour communiquer avec la CAF et la FIFA. En clair, les joueurs qui soutiendraient Marc Brys (et par extension le ministère des Sports) au lieu de Samuel Eto’o risquent des sanctions.

« Pour information, les joueurs convoqués sont mis exclusivement à la disposition de l’Association, seul interlocuteur des instances internationales et de votre club employeur. Elle garantit l’organisation et la pratique de toutes les activités sportives du joueur pendant sa période de mise à disposition », a rappelé la Fecafoot dans un document signé par Blaise Djounang. « Pour le match Angola-Cameroun du 11 juin 2024 à Luanda, nous vous demandons de rester entièrement à la disposition de la Fecafoot et de respecter le programme qui vous sera communiqué incessamment. La Fecafoot ne tolérera plus toute violation et non-respect des obligations des joueurs pendant la période de mise à disposition. »

Le nouveau secrétaire général de la fédération camerounaise, nommé après la démission de Benjamin Didier Banlock fin mai, a également exhorté les joueurs de l’équipe nationale à soutenir l’instance. Il a rappelé que des sanctions émanant de la Fecafoot sont possibles. Bien que l’équipe du Cameroun ait rassuré par ses performances sportives, la crise au sein des institutions persiste.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.