Accueil » Le Bracelet Électronique au Sénégal : 244 Personnes Sous Surveillance

Le Bracelet Électronique au Sénégal : 244 Personnes Sous Surveillance

par Aicha
Le Bracelet Électronique au Sénégal soleil.sn

Au Sénégal, 244 individus en situation de conflit avec la loi ont actuellement été équipés de bracelets électroniques pour assurer leur surveillance. Le directeur adjoint des affaires criminelles et des grâces et coordonnateur du centre de surveillance électronique, Alassane Ndiaye, a fait cette annonce à Ziguinchor, dans le sud du pays.

Parmi les 278 placements sous surveillance électronique, 34 sont désormais terminés, signifiant que les bénéficiaires ont vu leur période de surveillance se terminer, et les bracelets ont été retirés. Cela signifie qu’actuellement, 244 personnes portent toujours des bracelets électroniques, ce qui permet de contrôler leur situation.

Parmi ces 244 personnes, 207 attendent encore d’être jugées, ce qui signifie qu’elles sont en attente de procès. En revanche, 71 personnes ont déjà été condamnées, certaines purgent leur peine en prison, tandis que d’autres n’ont pas encore été incarcérées. Le Sénégal dispose actuellement de 1 000 bracelets électroniques.

Le Bracelet Électronique pour Désengorger les Prisons

L’utilisation du bracelet électronique contribue à soulager la surpopulation carcérale au Sénégal. Toutefois, à Ziguinchor, il n’y a actuellement aucun détenu portant un bracelet électronique, comme l’a noté Alassane Ndiaye. À la suite de cette formation, des décisions relatives à l’utilisation de ces dispositifs dans cette région seront prises.

Alassane Ndiaye a rappelé que la décision de faire porter un bracelet électronique à une personne relève des autorités judiciaires, conformément aux dispositions du code pénal. Ces dispositions définissent les conditions dans lesquelles une personne peut bénéficier de cette mesure.

Le coordonnateur du centre de surveillance électronique a rappelé que depuis le lancement des activités du centre le 15 novembre 2022 par le ministre de la Justice, plusieurs ateliers ont été organisés dans les différentes juridictions des cours d’appel, notamment à Dakar, Saint-Louis, Thiès, Kaolack et Tambacounda.

L’objectif est de mettre en œuvre efficacement le dispositif du bracelet électronique, qui revêt une importance capitale dans la lutte contre la surpopulation carcérale à Ziguinchor et dans l’ensemble du Sénégal. La Cour d’appel de Ziguinchor couvre les tribunaux d’instance de Kolda, Ziguinchor et Sédhiou.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.