Accueil » Le Sénégal au GECF : un pas historique vers l’avenir énergétique

Le Sénégal au GECF : un pas historique vers l’avenir énergétique

par Cheikh
Sénégal a intégré le GECF-soleil.sn

Lors du 7ème Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) à Alger, le président Macky Sall a exprimé la gratitude du Sénégal pour son admission récente dans ce cadre stratégique. Dans son allocution ce samedi 2 mars, il a chaleureusement remercié le Président Abdelmadjid Tebboune pour l’invitation et l’accueil chaleureux réservé à la délégation sénégalaise.

Le président a également mis en avant l’importance de cette première participation du Sénégal au GECF tout en mettant en lumière les découvertes importantes de gaz naturel dans le pays depuis 2014. Il a affirmé que depuis cette année-là, le Sénégal a réalisé d’importantes découvertes de gaz, avec des ressources récupérables estimées à 910 milliards de mètres cubes. Ces découvertes comprennent 50% des ressources du champ gazier Grand Tortue Ahmeyim, partagées avec la République sœur de Mauritanie, ainsi que des ressources provenant des sites Yakaar-Téranga et Sangomar.

Engagement envers la transparence et la gestion responsable

Le chef de l’État a ensuite souligné les objectifs stratégiques du GECF, en particulier la promotion de la juste valeur du gaz naturel et son rôle dans le développement économique et social. Il a déclaré que l’intégration du Sénégal au Forum exprime son adhésion à ces objectifs stratégiques, notamment la promotion de la juste valeur du gaz naturel et l’élargissement de son rôle pour le progrès économique et social des populations, dans le contexte du développement durable. Il a également rappelé l’engagement du Sénégal envers la transparence et la gestion responsable des ressources naturelles, conformément à sa Constitution.

Enjeux mondiaux et transition énergétique

Abordant les enjeux mondiaux liés au gaz naturel, le président a plaidé pour une rémunération équitable des ressources et une transition énergétique juste. Il a souligné que le gaz reste une source d’énergie vitale pour l’économie mondiale et a affirmé la nécessité de poursuivre le plaidoyer pour une juste rémunération de la ressource et une transition énergétique équitable dans le cadre des efforts communs de lutte contre le réchauffement climatique.

Le chef de l’État a exprimé le désir du Sénégal de bénéficier de l’expérience des pays déjà engagés dans l’exploitation des hydrocarbures, ainsi que la nécessité d’un soutien financier solidaire pour les projets gaziers.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.