Accueil » Ousmane Sonko garantit justice pour les violences et appelle à la patience

Ousmane Sonko garantit justice pour les violences et appelle à la patience

par Sophie
ousmane sonko conférence publique - soleil.sn

Lors d’une conférence de presse organisée par la Jeunesse Patriotique du Sénégal (JPS) ce dimanche, Ousmane Sonko a détaillé les thèmes du « pardon, de la réconciliation et de l’unité nationale » mis en avant par Macky Sall dans sa loi d’amnistie et réitérés par Son Excellence Bassirou Diomaye Faye dans son premier discours dans un hôtel local.

En tant qu’invité d’honneur, le leader de Pastef a cherché à dissiper les malentendus et les controverses entourant le concept de « pardon ».

Le Premier ministre Ousmane Sonko a déclaré :

Depuis notre accession au pouvoir, nous avons décidé de pardonner et d’aller de l’avant. Mais le pardon dont je parle me concerne moi. J’ai décidé de pardonner et j’ai pardonné à tous ceux qui m’ont causé du tort. 

Cependant, Sonko a ajouté : « Peut-on vraiment pardonner à quelqu’un qui a intentionnellement tué un manifestant exerçant ses droits ? Avons-nous déjà dit que nous pardonnerions de tels crimes ? » a-t-il interrogé les participants.

Poursuivant, Ousmane Sonko a exhorté ses partisans à rester calmes, les assurant que ceux responsables des crimes et des méfaits pendant les manifestations post-électorales seraient traduits en justice. « Je veux assurer à tout le monde que nous aborderons ces actes odieux correctement. Il n’est pas nécessaire de se précipiter. Nous ne pouvons pas laisser les meurtriers de Didier Badji et Fulbert Sambou impunis et simplement oublier cette affaire ; c’est inimaginable. Arrêter quelqu’un pour avoir protesté, l’emmener dans un poste de police, puis le torturer – pensez-vous que de telles actions peuvent rester impunies ? Veuillez être patients et rester calmes, » a rassuré le Premier ministre.

Ce que j’avais promis de pardonner, de laisser tomber et de passer à autre chose, ouvrir un autre chapitre, concerne ce que l’on m’a fait subir à moi, Ousmane Sonko, personnellement. Tout ce qu’on m’a fait endurer, tout le tort qu’on m’a causé et tout le mal qu’on m’a fait, je peux leur pardonner et je les ai pardonnés de tout cœur. S’il y a d’autres personnes qui ont envie de les pardonner, tant mieux, parce que le pardon donne de la gaieté au cœur, ça donne de la grandeur. Hormis cela, les auteurs de ces actes ignobles commis envers les populations vont répondre de leurs actes, ils vont le payer amèrement, c’est moi qui vous le dis.

a déclaré Sonko.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.