Accueil » Présidentielle 2024 au Sénégal : Ruée Vers les Cautionnements et la Barre des 5%

Présidentielle 2024 au Sénégal : Ruée Vers les Cautionnements et la Barre des 5%

par Aicha

À moins de deux mois de l’élection présidentielle, les candidats se pressent au siège de la Caisse des Dépôts et Consignations pour déposer leur cautionnement. A ce jour, 43 postulants pour la présidentielle de février 2024 ont versé la somme de 30 millions FCFA chacun entre le 27 novembre et le 15 décembre 2023, totalisant ainsi 1 290 000 000 FCFA provenant de chèques de quatorze banques locales. Karim Wade a été le premier à lancer le bal le 27 novembre dernier.

Ruée vers les Cautionnements : Liste des Candidats S’allonge Rapidement

En l’espace de 18 jours entre le 27 novembre et le vendredi dernier, 42 autres candidats ont suivi les traces du fils de Me Abdoulaye Wade. Parmi eux, on compte des personnalités telles que Cheikh Abdou Bara Dolly Mbacké, Thierno Alassane Sall, Déthié Fall, Abdoulaye Sylla, Anta Babacar Ngom, Aminata Touré, Mamadou Lamine Diallo, Habib Sy, Boun Abadallah Dionne, Birima Mangara, Aida Mbodj, Aly Ngouille Ndiaye, Bassirou Diomaye Faye, El Hadj Malick Gakou, Cheikh Tidiane Gadio, Amadou Bâ, Serigne Mboup, pour n’en nommer que quelques-uns.

Remboursement Incertain : Les Candidats en Quête des Précieux 5%

Les candidats retenus après la collecte des parrainages devront débourser 30 millions FCFA chacun pour participer à l’élection présidentielle. Toutefois, pour obtenir un remboursement de leur caution, ils devront atteindre un seuil minimum de 5% des suffrages exprimés. Ceux qui ne parviendront pas à franchir cette barre ne pourront pas prétendre à un remboursement.

Plafond de Remboursement : Les 5% et la Condition pour Récupérer la Caution

Les 5% représentent le plafond du remboursement public de la caution. Selon l’article L 117 du Code électoral, « dans le cas où le candidat obtient au moins 5% des suffrages exprimés, le cautionnement lui est remboursé dans les délais de 15 jours qui suivent la proclamation définitive des résultats ». Autrement dit, seuls les candidats dépassant le seuil de 5% auront droit au remboursement par l’État.

Candidatures Rejetées : La Voie du Remboursement pour Celles qui N’ont pas Passé

Selon l’article L.122 du code électoral, en cas d’irrecevabilité d’une candidature, le cautionnement est remboursé quinze jours après la publication définitive de la liste des candidats par le Conseil constitutionnel. Ainsi, les candidatures qui ne franchiront pas l’étape du Conseil constitutionnel auront la possibilité de récupérer leurs 30 millions FCFA de caution.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.