Accueil » Réintégration de Ousmane Sonko sur les listes électorales : coup de pouce significatif pour le Parti Pastef

Réintégration de Ousmane Sonko sur les listes électorales : coup de pouce significatif pour le Parti Pastef

par Sophie
Sonko sur les listes électorales - soleil.sn

Le juge Sabassy Faye a récemment marqué un tournant décisif en autorisant la réinscription de Ousmane Sonko sur les listes électorales, offrant ainsi une opportunité cruciale au Parti Pastef. Sur le plateau de l’émission Midi Keng, Ayib Daffé, le mandataire du leader de l’opposition, a accusé l’APR, le parti au pouvoir, de manipuler les rouages de l’État en vue de servir leurs propres intérêts. Il craint une inévitable défaite à l’horizon, face à la popularité grandissante de Sonko.

Daffé a vivement dénoncé les agissements du gouvernement, affirmant que l’État avait délibérément mobilisé ses agents pour entraver la candidature de Sonko. Il a souligné l’utilisation de manœuvres politiques déloyales dans cette entreprise.

La bataille juridique pour la récupération des fiches électorales

S’agissant des démarches légales entreprises pour récupérer les fiches de parrainage à la Direction des élections (DGE), le mandataire de Sonko a insisté sur la nécessité de suivre scrupuleusement les procédures judiciaires en cours.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec nos avocats pour obtenir rapidement les fiches de parrainage nécessaires à la candidature de Sonko », a-t-il précisé.

Il a également souligné que, malgré les obstacles dressés par certains agents de l’État, la décision du juge doit être mise en application.

Détermination inébranlable : Sonko se présentera à l’élection présidentielle

Daffé a martelé que ni les entraves ni les manigances ne les arrêteront, et que Sonko participera inéluctablement à l’élection présidentielle. Seule l’ultime décision du Conseil constitutionnel tranchera sur sa candidature.

Quant au pourvoi en cassation engagé par les avocats de l’État auprès de la Cour suprême, M. Daffé a souligné que ce recours n’a pas de pouvoir suspensif, démontrant ainsi sa confiance dans le respect de la décision initiale. « Nous nous battrons pour la justice, en dépit des manœuvres dilatoires de certains », a-t-il affirmé avec détermination.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.