Accueil » Report de la réouverture de l’UCAD : Les étudiants expriment leur frustration

Report de la réouverture de l’UCAD : Les étudiants expriment leur frustration

par Cheikh
réouverture de l'UCAD-soleil.sn

L’ouverture de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), qui était prévue pour demain, vient d’être une fois de plus repoussée. Selon les autorités universitaires, les travaux de réparation ne seront pas achevés avant au moins deux mois, demandant ainsi aux étudiants de faire preuve de patience.

L’avis des étudiants sur l’argument des autorités universitaires

Les étudiants, quant à eux, considèrent cet argument comme « irrecevable et irrecevable ». Ils aspirent à retrouver les salles de cours au plus tôt. Abdou Lahat Ndiaye, président de l’amical de la FASEG, exprime sa consternation : « Les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar vivent dans des conditions inacceptables. Ça fait presque cinq mois que l’université avait été fermée, sous prétexte qu’elle a vécu des moments tragiques et que ça nécessite des réparations. Chose que nous avons accordé aux autorités. Et on avait convenu, ensemble, que le 2 octobre, les cours allaient reprendre. Mais récemment, nous avons été convoqués à l’ issue d’une assemblée générale avec les autorités et le directeur du COUD. Ils nous ont signifié qu’il leur faut deux mois encore pour les procédures de réparation. Ce qui signifie qu’il n’y aura pas de cours en présentiel d’ ici février à mars. C’est inadmissible de fermer une université pendant sept mois. C’est, à la limite, sacrifier la vie des étudiants. »

Appel à la mobilisation : les étudiants envisagent de paralyser le système éducatif

Face à cette situation, les étudiants envisagent sérieusement de prendre des mesures radicales pour faire valoir leur droit à l’éducation. « Nous, la communauté estudiantine, n’allons pas l’accepter. Nous appelons tous nos camarades étudiants partout où ils se trouvent à paralyser complètement le système éducatif, parce qu’il y va de leur propre avenir. Sept à huit mois sans faire cours, c’est mettre à terre l’éducation et l’enseignement supérieur et ça, c’est inacceptable.Nous invitons les amicales locales de paralyser le système du éducatif préscolaire au supérieur, pour ouvrir l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Nous voulons reprendre nos cours comme toutes les autres universités », lance-t-il.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.