Accueil » Retrait Militaire au Niger : La France Achève son Désengagement au Sahel

Retrait Militaire au Niger : La France Achève son Désengagement au Sahel

par Aicha

Ce vendredi matin, les derniers soldats français présents sur la base aérienne projetée de Niamey ont quitté le Niger. Cette décision avait été annoncée le 24 septembre dernier par le président Emmanuel Macron après le coup d’État du 26 juillet.

Un Retrait Échelonné sur Trois Mois

L’armée française a pris trois mois pour évacuer 1 500 soldats et des avions de combat du Niger. Le général Eric Ozanne, commandant des forces françaises au Sahel, était sur place pour superviser la restitution de l’emprise aux autorités nigériennes.

Un Processus Complex

Le général Ozanne a souligné les complexités de ce retrait lors de ses déclarations à RFI en début de semaine. « Cela semble avoir été un long fleuve tranquille, on est quand même parti d’une situation très complexe », a-t-il indiqué, rappelant que son commandement avait commencé le jour du coup d’État.

Événements Inédits et Défi Logistique

Le général a décrit une période initiale de deux mois de blocage, avec l’armée au repos, mais sans confrontation. Il a souligné la nécessité d’un cadre juridique solide pour assurer un retrait en ordre et en toute sécurité. Le désengagement, qui s’est déroulé sans incident, était loin d’être acquis d’avance.

Logistique et Retour en France

Le retrait des capacités militaires a été complété par l’évacuation de personnels vers la France, principalement par voie aérienne. Cependant, le fret le plus lourd a été convoyé vers le Tchad par voie terrestre en raison de l’impossibilité de le faire par avion. Ce matériel sera ensuite acheminé vers le port de Douala au Cameroun pour être embarqué à bord de navires de commerce à destination de la France.

La France Laisse Peu de Traces

L’armée française a pris soin de retirer la plupart de ses capacités de la base aérienne projetée de Niamey, ne laissant derrière elle que quelques installations permanentes difficiles à démonter. Le général Ozanne a souligné que cela n’a pas été jugé rentable par l’état-major.

Fin d’une Époque au Sahel

Ce retrait au Niger marque la fin d’une présence militaire française au Sahel, dix ans après son initiation. Après le Mali en 2022, l’armée française a achevé une deuxième opération logistique d’ampleur dans la région. Les militaires reconnaissent que l’incertitude a été le plus grand défi auquel ont été confrontés certains soldats au cours des trois derniers mois.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.