Accueil » Saisies Importantes : Chanvre Indien, Héroïne et Faux Médicaments Détruits

Saisies Importantes : Chanvre Indien, Héroïne et Faux Médicaments Détruits

par Aicha
saisie-faux-medicaments-et-de-chanvre soleil.sn

Mardi, la subdivision des Douanes de Fatick (centre) a procédé à l’incinération d’environ cinq kilogrammes de chanvre indien, de six kilogrammes d’héroïne et d’un lot de faux médicaments d’une valeur totale de 1,810 milliard de francs CFA, selon l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).

Saisies Importantes et Précisions sur les Subdivisions Douanières

Les produits illicites ont été saisis par les subdivisions des Douanes de Fatick et du Littoral Sud, relevant de la Direction régionale des unités maritimes, comme l’a souligné le lieutenant-colonel Mamadou Alpha Dieng.

Détails des Saisies par la Douane de Fatick

La Douane de Fatick a effectué des saisies importantes, comprenant 2,139 kg de chanvre indien, 6 kg d’héroïne, et 800 grammes de cocaïne, évaluées à 500 millions de francs CFA, ainsi que des lots substantiels de faux médicaments, estimés à 330 millions de francs CFA.

Actions de la Subdivision du Littoral Sud

La subdivision du Littoral Sud a également réalisé des prises significatives, comprenant 2,335 kg de chanvre, évalués à 200 millions de francs CFA, et des faux médicaments d’une valeur de 780 millions de francs CFA.

Contrôles Rigoureux et Trafic de Drogue

La plupart des saisies ont été effectuées par les unités de surveillance des douanes lors de contrôles de routine sur les passagers et les véhicules, a précisé le lieutenant-colonel Dieng.

Défis en Matière de Santé Publique

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Fatick, Modou Sokhna Thiam, a souligné que la majorité des procès en chambre criminelle concernent le trafic de drogue et de chanvre indien. Il a également alerté sur les ravages causés par le trafic de faux médicaments, en particulier de drogues synthétiques comme l’ecstasy ou la méthamphétamine.

Appel à la Mobilisation Populaire

La gouverneure de région, Seynabou Guèye, a plaidé pour l’implication des populations afin de réduire le taux de trafic de drogues. Elle a souligné la nécessité pour l’État de renforcer les forces de défense et de sécurité en termes de moyens pour faire face à ce problème de santé publique, responsable de vies perdues et de familles disloquées.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.