Accueil » Seyni Awa Camara : L’Artiste de la Terre Cuite de Bignona

Seyni Awa Camara : L’Artiste de la Terre Cuite de Bignona

par Aicha
Seyni Awa Camara soleil.sn

À 78 ans, Seyni Awa Camara n’a rien perdu de son talent artistique. Installée à Manguiline, Bignona, cette veuve continue de créer d’énormes sculptures en argile dans sa demeure. Malheureusement, la jeune génération la méconnaît, et elle a choisi de ne plus voyager pour exposer ses œuvres en raison des nombreuses escroqueries qu’elle a subies ces dernières années.

L’Atelier de Seyni Awa Camara

Seyni Awa Camara travaille dans un espace modeste qui fait office d’atelier. Dans ce lieu éclairé par la douce lumière du soleil, elle façonne de l’argile noire avec ses mains. Des statues, certaines attendent les dernières retouches, d’autres sont soigneusement couvertes pour les protéger de l’humidité. Elle accueille également des femmes et des jeunes filles qui viennent acheter des légumes, une autre source de revenus pour elle.

Un Don Divin

Lorsqu’on lui demande où elle a appris à créer ces statues, Seyni Awa Camara répond simplement, « nulle part, c’est Dieu qui m’a donné ce don. » Elle se concentre principalement sur la maternité, utilisant son art comme un moyen de s’exprimer et de mettre en forme ses rêves. Ses sculptures uniques ont attiré l’attention du monde entier.

Une Vie d’Art et de Détermination

Seyni Awa Camara a grandi entre Djivente et Edjoungou, et elle a commencé à créer des objets d’art dès l’âge de 11 ans. Elle a secrètement fabriqué des statues en argile lors de moments d’inattention de sa mère. Cette passion l’a poussée à créer de gigantesques sculptures en argile une fois mariée et installée à Ziguinchor. Elle a vendu ses premières œuvres à un acheteur européen qui a contribué à faire connaître son travail à l’international.

L’Impact de ses Œuvres

Le travail de Seyni Awa Camara va bien au-delà de la céramique traditionnelle, suscitant des réflexions profondes sur l’art, l’humanité et la maternité. Ses sculptures ont été exposées dans des musées et des galeries à travers le monde, et sa notoriété a été renforcée par des documentaires et des expositions internationales.

Défis Actuels

Malheureusement, Seyni Awa Camara a été victime de nombreuses escroqueries lors de ses voyages pour exposer son travail. De plus, les changements climatiques affectent sa capacité à obtenir de l’argile, la matière première de ses sculptures. De plus, le bois de chauffage nécessaire pour cuire ses œuvres est devenu rare.

Une Artiste Méconnue Localement

Malgré son succès international, Seyni Awa Camara est relativement méconnue dans son propre département de Bignona. La région ne dispose pas d’infrastructures culturelles pour exposer son travail, et les autorités locales ont peu montré d’intérêt pour son art.

Le Futur de son Héritage Artistique

À 78 ans, Seyni Awa Camara travaille à transmettre son don artistique à ses fils adoptifs, car les jeunes filles locales ne montrent que peu d’intérêt pour la céramique. Ses œuvres, appréciées par les touristes et les amateurs d’art, continuent de valoriser son travail sur la scène internationale.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.