Accueil » Un Développement Majeur : Arrestation de Joseph Félix Badio dans l’Affaire de l’Assassinat de Jovenel Moïse

Un Développement Majeur : Arrestation de Joseph Félix Badio dans l’Affaire de l’Assassinat de Jovenel Moïse

par Aicha
Arrestation de Joseph Félix Badio soleil.sn

En Haïti, la police nationale a arrêté Joseph Félix Badio le jeudi 19 octobre en soirée. Il est suspecté d’être l’un des cerveaux derrière l’assassinat du président Jovenel Moïse, survenu dans sa résidence la nuit du 6 au 7 juillet 2021.

Confirmation Officielle

Garry Desrosiers, le porte-parole de la police nationale, a confirmé cette arrestation attendue depuis longtemps. Joseph Félix Badio était activement recherché par les autorités. Il a finalement été appréhendé à Pétion-Ville, une banlieue de Port-au-Prince, selon notre correspondante sur place, Marie André Bélange. Les rapports indiquent que Badio, présumé responsable de donner l’ordre de tuer Jovenel Moïse, avait la tâche de coordonner l’assassinat du président haïtien.

Un Homme au Parcours Intéressant

Ancien membre de l’Unité de lutte contre la corruption, Joseph Félix Badio a également travaillé pour d’autres organismes gouvernementaux. Il est notoirement connu pour sa relation avec l’actuel Premier ministre haïtien, Ariel Henry, avec lequel il a eu des conversations téléphoniques la nuit du meurtre, selon les rapports.

Un Élargissement de l’Affaire

L’arrestation de Badio vient s’ajouter à une série d’arrestations liées à l’assassinat de Jovenel Moïse. Certains suspects sont actuellement détenus aux États-Unis. L’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal de Miami, tandis que l’homme d’affaires haïtien Rodolph Jaar a été condamné à la réclusion à perpétuité. Joseph Félix Badio, lui, est appréhendé deux ans après l’assassinat de Jovenel Moïse.

Le Rôle de German Rivera

Un autre acteur clé dans cette affaire est German Rivera, un ex-militaire colombien. Il a plaidé coupable en septembre devant un tribunal fédéral de Floride pour « complot » et « soutien au complot ». Les autorités américaines l’accusent d’avoir aidé un groupe de mercenaires dans l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet 2021 à son domicile. Sa sentence sera prononcée le 27 octobre, et il risque la prison à vie.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.