Accueil » Bénin 2026 : Patrice Talon Annonce son Départ et Aborde les Enjeux Nationaux et Internationaux

Bénin 2026 : Patrice Talon Annonce son Départ et Aborde les Enjeux Nationaux et Internationaux

par Aicha

Dans un entretien télévisé d’une durée dépassant une heure, Patrice Talon a abordé divers sujets, y compris son départ prévu du pouvoir en 2026, sa succession, le rejet des demandes de l’opposition et sa nouvelle position envers la junte nigérienne.

Succession Programmée et Refus d’Ingérence Familiale

Le président Talon a été clair : il se retirera du pouvoir en 2026, affirmant que « tout finit bien un jour ». Il a consacré de longues minutes à discuter de sa succession, rejetant les spéculations sur Olivier Boko, considéré comme son alter ego. En réponse, il a déclaré : « Je ne suis pas du genre à faire la promotion de ma famille, de mes amis, de mes proches en matière politique. Ce n’est pas mon genre. Je suis à égale distance de tout le monde. Mais il n’y aura pas de candidat au Bénin sans les partis politiques à l’avenir. »

Réponse Ferme aux Revendications de l’Opposition

Les demandes non-satisfaites de l’opposition, notamment celles concernant des Assises nationales et une amnistie pour Reckiath Madougou et Joel Aivo, ont été abordées. Le président Talon a maintenu une position ferme, déclarant que la sélection arbitraire de personnes pour l’amnistie n’est pas envisageable. Il a souligné : « Moi, je ne gouverne pas avec l’affect, je gouverne avec la responsabilité et la raison. »

Normalisation des Relations avec le Niger

La question des relations avec le Niger a également été traitée. Patrice Talon a expliqué sa volonté de normaliser les relations, y compris avec la junte militaire. Il a souligné la nécessité d’être réaliste et a déclaré : « Qu’ils nous disent ce qu’ils veulent, nous allons trouver les moyens de les accompagner. Après tout, c’est le Niger qui compte. »

Optimisme pour l’Avenir du Bénin

En conclusion, Patrice Talon s’est montré optimiste quant à l’avenir du Bénin malgré les défis. Il a assuré que le pays se portait bien et a souligné que, bien que le pouvoir d’achat ne soit pas encore satisfaisant, des progrès significatifs étaient réalisés. « Si nous continuons à ce rythme, dans 5 à 20 ans, nous allons atteindre nos objectifs », a-t-il insisté.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.