Accueil » Victorine Ndèye, garante de l’équité : un engagement inébranlable pour rendre les services financiers accessibles aux couches vulnérables

Victorine Ndèye, garante de l’équité : un engagement inébranlable pour rendre les services financiers accessibles aux couches vulnérables

par Cheikh
microfinance et l’inclusion par Victorine Anquediche Ndèye-soleil.sn

La 28ème réunion thématique du comité national de coordination des activités de la microfinance (CNC) a eu lieu le 11 janvier 2024, présidée par le ministre de l’Economie sociale et solidaire, Victorine Anquediche Ndèye, où la réflexion en cours était axée sur la microfinance et l’inclusion. L’objectif de l’atelier de concertation était de trouver des réponses claires à la question de l’accès aux financements pour les couches vulnérables, en se demandant comment faciliter cet accès aux services financiers pour ces populations.

Les participants, comprenant des acteurs du secteur, des départements ministériels, l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Sénégal (APS-FD) et des partenaires techniques et financiers, ont échangé sur la manière de rendre les produits financiers plus accessibles partout à travers le Sénégal, à des coûts très abordables. Malgré les initiatives de fonds de l’État telles que la DER/FJ, FONGIP, FONAMIF et PROMISE, il était impératif de trouver des solutions structurées pour lever les goulots d’étranglement.

Dans cette perspective, l’accent était mis sur la proposition d’actions plus structurées afin de faciliter l’accès aux services financiers décentralisés et accélérer l’autonomisation des couches vulnérables. Les échanges devaient identifier les écueils, proposer des solutions adaptées et inclusives pour rendre ces services accessibles à tous, tassant ainsi les disparités entre les régions et entre les milieux rural et urbain.

La Ministre de la Microfinance et de l’Economie Sociale et Solidaire soulignait l’importance de la couverture spatiale, de la digitalisation, de l’éducation financière, et de l’accessibilité des produits et services financiers, en particulier en faveur des jeunes et des femmes en milieu rural et périurbain. Elle exprimait la volonté de placer la prise en charge des couches défavorisées au cœur de l’action, consciente des défis persistants et de la nécessité d’innover pour garantir un accès équitable aux services financiers.

En fin de compte, le Ministère de la Microfinance et de l’Economie Sociale et Solidaire s’engageait à intensifier son action en accompagnant les couches vulnérables, soutenant l’extension des interventions des systèmes financiers décentralisés (SFD) dans les zones défavorisées. Ce déploiement nécessitait également une synergie d’actions avec d’autres partenaires et la négociation de lignes de crédits spécifiques avec les Partenaires Techniques et Financiers.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.