Accueil » Divergences dans l’Éducation : Les Enseignants Expriment leur Désaccord avec le Discours Présidentiel

Divergences dans l’Éducation : Les Enseignants Expriment leur Désaccord avec le Discours Présidentiel

par Aicha

Suite à l’allocution présidentielle de dimanche soir, les syndicats d’enseignants expriment leur insatisfaction quant au bilan éducatif du Président Macky Sall au cours de ses 12 années de gouvernance.

Écart entre les Attentes et les Réalités

Dans son récent discours à la Nation, le Président Macky Sall a présenté un bilan élogieux de l’éducation. Cependant, du point de vue des enseignants, les attentes n’ont pas été comblées. Mbaye Sarr, secrétaire général national du Syndicat autonome pour le développement de l’éducation et de la formation (Sadef), souligne le déficit d’enseignants et la question cruciale du statut des décideurs.

Les Préoccupations Syndicales

« Ce que nous espérions du président de la République, il ne l’a pas abordé. Le déficit d’enseignants, la problématique du statut des enseignants décideurs demeure une inquiétude majeure pour notre organisation. La situation concernant les rappels dus aux enseignants, notamment les rappels de validation, les rappels d’avancement, les rappels d’intégration estimés à des milliards », a-t-il déclaré sur les ondes de la presse.

Le Désarroi dans l’Enseignement Supérieur

Le désarroi se fait également sentir parmi les enseignants du supérieur. Le secrétaire général du Syndicat unique des enseignants du Sénégal (SUDES) déplore les retards de paiement des salaires et la fermeture prolongée des universités.

Décalage Entre Paroles et Actions

« Entre ce qui est énoncé et ce qui est réalisé, l’écart est énorme. À l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, les salaires ne sont pas versés. L’université est fermée depuis six mois. Vous ne pouvez pas prétendre vouloir des étudiants performants dans un système adapté tout en fermant l’université et en demandant aux étudiants qui ne peuvent pas se permettre un petit-déjeuner à 50 francs CFA de se rendre au Cices, au théâtre Daniel Sorano ; c’est du sabotage organisé », a déclaré Ndéné Mbodji.

Appréciation Positive du Bilan Présidentiel

Cependant, Saourou Sène a salué le bilan du chef de l’État, soulignant qu’il a accompli ce qu’aucun président n’a réalisé pour l’éducation nationale. « Il a élargi la carte universitaire sénégalaise, construit plus de 3 universités, transformé ces centres régionaux universitaires en universités à part entière », a confié l’ancien syndicaliste et conseiller spécial du Président.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.