Accueil » Programme ‘’US-Africa Frontiers’’ : Adji Bousso Dieng et la collaboration scientifique internationale à Rabat

Programme ‘’US-Africa Frontiers’’ : Adji Bousso Dieng et la collaboration scientifique internationale à Rabat

par Cheikh
Adji Bousso Dieng-soleil.sn

Adji Bousso Dieng, la première femme noire professeure à l’université Princeton aux États-Unis, a récemment participé au 2e Symposium du programme « US-Africa Frontiers » à l’Académie Hassan II des Sciences et technologies de Rabat, au Maroc, du 16 au 18 janvier. Les discussions lors de cet événement ont porté sur divers sujets tels que la technologie verte pour l’adaptation au climat, la technologie de détection, et la fabrication des vaccins en Afrique.

Le programme « US-Africa Frontiers » vise à favoriser les échanges et le dialogue scientifique entre les jeunes chercheurs des États-Unis et des pays membres de l’Union africaine, y compris la diaspora scientifique africaine. L’objectif est de renforcer la collaboration en matière de recherche, rassemblant ainsi de jeunes scientifiques, ingénieurs et professionnels de la santé.

Adji Bousso Dieng a été accompagnée de trois autres compatriotes sénégalais lors de cet évènement, à savoir Marie-Angélique Sène, Balla Ngom, et Laty Thiam.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

Derniers articles

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.