Accueil » Les premières gouttes de pétrole du Sénégal sont sorties à Sangomar selon woodside

Les premières gouttes de pétrole du Sénégal sont sorties à Sangomar selon woodside

par Sophie
FPSO Léopold Sedar Senghor largue les amarres pour Sangomar-soleil.sn

Woodside Energy Group Ltd. a réussi à extraire le premier baril de pétrole du champ Sangomar, situé au large des côtes du Sénégal, marquant ainsi la livraison en toute sécurité du premier projet pétrolier offshore du pays. La phase initiale du développement du champ Sangomar est un projet en eaux profondes comprenant une unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) autonome, avec une capacité nominale de 100 000 barils par jour. Elle inclut également une infrastructure sous-marine conçue pour soutenir les phases de développement futures.

Le FPSO Léopold Sédar Senghor

La phase 1 du développement du champ Sangomar inclut le FPSO Léopold Sédar Senghor, nommé en l’honneur du premier président du Sénégal. Ce navire est amarré à environ 100 kilomètres des côtes sénégalaises et a une capacité de stockage de 1 300 000 barils. La phase initiale de développement comprend 23 puits : 11 puits de production, 10 puits d’injection d’eau et 2 puits d’injection de gaz. Jusqu’à présent, 21 des 23 puits ont été forés et complétés, dont 9 puits de production.

Expansion et coûts

La coentreprise RSSD a également approuvé le forage d’un 24e puits (puits de production), qui sera achevé au cours de la campagne actuelle. Le projet Sangomar est dirigé par la coentreprise Rufisque Offshore, Sangomar Offshore, et Sangomar Deep Offshore (RSSD), composée de Woodside (opérateur avec une participation de 82%) et de la Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) détenant une participation de 18%. L’estimation du coût de la phase 1 du projet de développement du champ Sangomar reste dans la fourchette prévue de 4,9 à 5,2 milliards de dollars américains.

Développements continus et perspectives futures

La campagne de forage à Sangomar est en cours, et Woodside prévoit de poursuivre les activités de mise en service et d’augmenter la production en toute sécurité jusqu’en 2024. La qualité du brut devrait être d’environ 31 degrés API, correspondant à la demande des marchés européens et asiatiques. L’acquisition historique par Woodside de participations dans la coentreprise RSSD auprès de Capricorn Energy et de FAR comprenait certains paiements conditionnels.

Compte tenu du calendrier actuel de mise en production et des prix du pétrole, Woodside prévoit d’effectuer ces paiements. Les paiements finaux dépendent des résultats de production et du prix du pétrole.

Nous vous conseillons de lire aussi :

Laissez un commentaire

Soleil.sn

Restez informé de l’actualité au Sénégal et à l’international sur Soleil.sn. Suivez les dernières news, analyses et opinions éclairées.

© 2023 – Soleil.sn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. OK

error: Protection !

Adblock détecté

Veuillez nous soutenir en désactivant votre extension AdBlocker de vos navigateurs pour notre site Web.